Suite de nos aventures : après avoir passé le contrôle technique du Western Australia et fixé nos belles plaques sur Mémère, nous avons enfin pris la route de l'est… et avons été ébloui par le soleil levant qui vous pète la rétine ! Oui car le défi était de taille aussi bien pour nous que pour notre monture (plus si fidèle que ça à vrai dire…) Partant un Mercredi matin, nous voulions vraiment être de retour au bercail le dimanche après-midi sauf que plus de 3700 Km nous séparaient de là.


Ce furent donc cinq belles étapes de 730, 778, 757, 921 et 560 Km en quatre jours et demi… et ma troisième traversée de la fameuse plaine de Nullarbor ! Pour éviter de cumuler les problèmes, nous n'aurons jamais dépassé la 4e vitesse de peur que la boite nous lâche également (elle fait légèrement beaucoup de bruit). Nous filions donc allègrement à 80 Km/h sans qu'aucun virage ne vienne perturber cet équilibre ! :)
Nous passons donc par Esperance afin de s'en charger au maximum pour les 3000 Km restant puis bifurquons au nord pour rejoindre le carrefour routier de Norseman. Et là grand malheur : ce minuscule village qui avait au moins le mérite de vous offrir le milkshake au chocolat le plus épais de l'île a vu les propriétaires de l'échoppe fermer il y a moins d'un an… Énorme déception ! Même pas un McDo pour se rattraper, le suivant étant dans 1770 Km… à Port Augusta (qui a dit qu'il y avait des McDo partout ?)
Allons-y ! Puisque de toute façon c'est sur la route…


Oui, la Nullarbor c'est plat et ça ne tourne quasiment jamais. Vous avez même la chance d'emprunter le tronçon de route sans virage le plus long d'Australie, 146,6 Km, et de temps en temps, afin de casser la monotonie du paysage, un panneau vous indique que la route va bientôt devenir une piste d'aviation… Prenez-garde au dessus de vous !
Il vous faut alors vous trouver des occupations pour ne pas vous endormir et nous avons donc décidé de compter plusieurs choses.
La Nullarbor en chiffres !
- 62 Kangourous tués sur le bord de la route
- 7 vivants (vus de nuit)
- 2 serpents (traversant la route)
- 2 épaves de voitures (plutôt récentes…)
- 1 cycliste (faut être barge)
- des centaines de bluetongue ! (lézards à langue bleue)

(Désolé, il n'a pas voulu tirer la langue alors que je devais faire une de mes plus belles grimaces…)

Mais avant de rejoindre la civilisation et pour garder l'espoir et ne pas sombrer dans la déprime, nous faisons un petit détour par l'un de mes endroits préférés en Australie, peut-être même mon véritable coup de cœur : Fowlers Bay. Cette minuscule bourgade n'est pas donnée à n'importe qui ! À moins que vous n'aimiez faire 1900 Km aller-retour depuis Adelaide ou encore 3600 Km depuis Perth… cet endroit ne se visite que si vous empruntez la Nullarbor Plain par la Eyre Highway. 140 Km avant Ceduna, première véritable ville du South Australia quand vous venez de l'Ouest, vous trouverez une petite piste qui bifurque plein sud. L'endroit est à peine indiqué et j'étais tombé dessus un peu par hasard il y a quatre ans lorsque j'avais fait ce trajet en sens inverse.
Et finalement, ce n'est pas si mal que cet endroit ne soit jamais indiqué car c'est un havre de paix absolument magique.


Comme vous pouvez le voir sur la vue satellite, Fowlers Bay se situe juste avant une minuscule péninsule qui sépare deux superbes plages… Mais le plus incroyable est que toute une série de grande dunes de sable blanc isole le continent de cette petite péninsule. Quand vous avez un genou normal comme moi il y a quatre ans, vous pouvez faire cette petite marche d'une vingtaine de kilomètres aller-retour qui vous mène tout à fait au bout du bout. Mais lorsque vous n'avez à peine que quelques heures devant vous et un genou en vrac, le 4x4 s'impose !
Je ne dévoilerai pas ici le secret pour aboutir au bout de cette pointe avec un véhicule mais pourrai volontiers vous y emmener, faisant office de guide ! ;)
Pour moi, c'est la pointe de cette péninsule qui est magique. Vous sentez alors qu'il n'y a plus rien du tout devant vous avant l'Antarctique, la côte toute déchirée est superbe et vous pouvez apercevoir une colonie d'otaries qui logent dans l'une de ces criques… Bref, c'est vraiment mon coup de cœur et je ne pouvais imaginer refaire cette route sans passer par là pour revoir cet endroit magnifique et le faire découvrir à Madeleine… Voilà qui est chose faite ! Pour les photos je vous enjoins à aller voir celles d'il y a quatre ans car cette fois-ci, je n'ai quasiment que filmé et il y aura surement une petite vidéo un jour… mais un jour !


Il est malheureusement déjà temps de reprendre la route car il nous reste encore 1650 Km à boucler en une journée et demie…
Sauf que… oui il y a toujours un "mais", après avoir parcouru ce premier grand tronçon nous arrivions aux lueurs de la première vraie ville que nous devions traverser : Adelaide, capitale du South Australia… et là, plus de freins !
Alors que nous avions dépensé une fortune en dollars, en sueur, en temps mais surtout en stress pour que Mémère ait des freins tout neufs et que la voiture passe le contrôle technique au bout de la 3e fois (alors que normalement, seuls deux essais sont autorisés…), voilà que ça ne marche toujours pas… :-/ Ennuyeux n'est-il pas ? Surtout en ville !
Nous avions dû retourner pas moins de quatre fois au garage à Albany pour que le frein à main daigne fonctionner normalement et voilà que tout est de nouveau à refaire, ou tout du moins à vérifier. Heureusement, nous arrivions à Adelaide de nuit et après avoir trouvé un milkshake chez la marque jaune, nous repartions au plus vite pour rester loin des agglomérations pour la nuit.

Il ne restait plus qu'à accomplir la dernière formalité pour notre dernier jour de route avant d'arriver à Melbourne. 560 Km que nous plierons en un peu plus de 7 heures pour enfin entendre le GPS annoncer : "Vous êtes arrivés" !