Petit message pour vous dire que malgré bien des kilomètres (des centaines pour être tout à fait exact) de "corrugations", comme nomme les Australiens le phénomène de tôle ondulée sur les pistes, je suis toujours vivant… sec, mais vivant ! Le 4x4 aussi, bien que je dois déplorer le premier incident technique. Ce n'est certes pas un élément vital de la bête mais bien un élément vital pour nous autre utilisateurs, notre fameuse table repliable à l'arrière sur le support de roue de secours vient de rendre l'âme. Les vibrations auront eu raison de la soudure qui attachait la charnière. C'est pas de bol car ce ne sera pas évident de trouver un garage qui voudra bien nous re-bricoler ça. En attendant la roue et son support se retrouve sur le toit… avec la table ! (manque plus qu'à monter les chaises)

La route depuis Adelaide s'est très bien passée. Les Flinders Ranges sont toujours aussi superbe et vous aurez le droit, un jour, à une petite vidéo trépidante pour vous montrer à quoi tout ça ressemble. La suite c'était le début de la Oodnadatta track jusqu'au Lac Eyre (sud).


L'avantage de camper en plein milieu du désert… c'est à la fois de se payer des ciels à couper le souffle, même quand la lune vient vous gêner un peu la vue… Mais aussi de découvrir les charmantes créatures nocturne qui peuple ces vastes pleines arides… Faisons simple, ce sont des souris ! Ok ils appellent ça des marsupiaux chépaskoi… mais ça ressemble tellement à une souri vu de chez nous ! Et c'est infesté de souris ! Elles arrivent de partout, tente des actions collectives pour faire diversions à vos pieds pendant que d'autres escalade votre 4x4 par les pneus… Bref, c'est incroyable mais même en étant très vigilant, elles arrivent tout de même à s'incruster dans votre coffre ! On tente tant bien que mal à la faire sortir mais un coffre regorge de bien des cachettes qui vous resteront toujours inconnues ! Mais après un peu de patience, celle-ci finira par sortir d'elle même, soit attirer par l'apât mis en place pour attirer les autres, soit découragés de ne rien avoir à se mettre sous la dent, tout étant sous plastique ou dans des boites.


Beau lever de soleil sur ce lac qui n'est que rarement remplit et qui chaque fois qu'il l'est, draine quantité de touriste et curieux…


À croire que les australiens n'ont jamais vu un lac ! Car à part une vaste, oui vaste, ligne bleu couvrant l'horizon, il n'y a pas beaucoup plus à voir… Alors on se dit qu'au Lac Eyre (nord cette fois) il y aura plus à voir peut être ? À en croire les "contacts" de Madeleine, ça en vaut vraiment le détour ! Alors allons-y… Une petite piste d'une soixantaine de kilomètres "one-way", entendez qu'il faudra re-parcourir ces soixantes bornes au retour… Mais on se dit que ça doit en valoir la peine vu tous les gens qui emprunte cette piste ! Et quelle piste ! De tous les voyages que j'ai fait, je classe cette piste dans le top-5 des plus pourrave de la planète… Mongolie incluse ! C'était absolument horrible… Et à la fois pour le 4x4 et tout ce qui se trouve à l'intérieur, mais aussi pour le mental du "pilote" car à chaque kilomètre on se dit qu'il faudra le refaire dans l'autre sens. Tout ça pour finalement voir un autre filet bleu couvrant l'horizon, trois mouettes, et…. c'est tout. RIEN !


On se fait un bon pic-nic pour se requinquer, on se jure de dire deux mots au "contact" de Madeleine en rentrant à Melbourne dans trois mois et on prend son mal en patience en rebroussant chemin. Résultat : 3h30 de pistes horrible, 5Kg de poussière (peut être plus) dans tout le 4x4 et un plein d'essence au tarif exorbitant de 2,20$ le litre (qui tourne habituellement entre 1,30 et 1,70 pour les régions reculées).

Enfin après cette ville-station-essence-aérodrome qu'est William Creek (WC pour les intimes) on bifurque plein-ouest, histoire de se taper le coucher de soleil en plein dans la gueule et de se cramer la rétine pour le dernier tronçon de piste et arriver à Coober Pedy, ville qui parait assez étrange, en tout cas pour une arrivée de nuit… Là vous êtes sec, assoiffé, grisorange-poussière, l'intérieur de votre voiture semble de pas avoir bougé depuis 50 ans tellement il y a de poussière partout… Vous faites le plein, trouvez un camping et on vous apprend que c'est 20 Cents la douche pour 3 minutes d'eau !